Impressions de voyage

  Impressions naturelles des plantes du voyage de MM. Humboldt et Bonpland . Ms 988. Bibliothèque de l'Institut.

Impressions naturelles des plantes du voyage de MM. Humboldt et Bonpland. Ms 988. Bibliothèque de l'Institut.

  Impressions naturelles des plantes du voyage de MM. Humboldt et Bonpland . Ms 988. Bibliothèque de l'Institut.

Impressions naturelles des plantes du voyage de MM. Humboldt et Bonpland. Ms 988. Bibliothèque de l'Institut.

  Impressions naturelles des plantes du voyage de MM. Humboldt et Bonpland . Ms 988. Bibliothèque de l'Institut.

Impressions naturelles des plantes du voyage de MM. Humboldt et Bonpland. Ms 988. Bibliothèque de l'Institut.

  Impressions naturelles des plantes du voyage de MM. Humboldt et Bonpland . Ms 988. Bibliothèque de l'Institut.

Impressions naturelles des plantes du voyage de MM. Humboldt et Bonpland. Ms 988. Bibliothèque de l'Institut.

  Impressions naturelles des plantes du voyage de MM. Humboldt et Bonpland . Ms 988. Bibliothèque de l'Institut.

Impressions naturelles des plantes du voyage de MM. Humboldt et Bonpland. Ms 988. Bibliothèque de l'Institut.

 

D'une masse végétale confuse dans une contrée lointaine et difficilement accessible faire œuvre scientifique : individualiser, observer, décrire, nommer, classer, mais avant toute chose pouvoir conserver des traces, des images, des échantillons, et les rapporter à bon port, en double ou triple exemplaire pour parer les aléas du cheminement terrestre et les avaries de mer. Pénétrant dans de profondes forêts, franchissant ruisseaux et rivières, gravissant montagnes et volcans, Alexander von Humboldt et Aimé Bonpland procédèrent lors de leur voyage en Amérique (1799-1804) au recensement de plusieurs  dizaines de milliers de végétaux à l'aide de dessins, d'abondantes notes de terrain, de prélèvements de plants, de spécimens à herboriser mais aussi de superbes impressions à l'encre effectuées sur le terrain. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A voir à l'exposition Les frères Humboldt, l'Europe de l'esprit, qui vous donnera, de surcroît,  l'occasion rare de pénétrer dans l'enceinte de l'Observatoire de Paris. Jusqu'au 11 juillet 2014.